Concert, Festival, Musique

MaMA Festival 2017

octobre 30, 2017

Avec un public constitué en majeure partie de professionnels, le MaMA est un véritable tremplin pour les nouveaux artistes. Je t’emmène avec moi découvrir mes favoris de cette édition !

Clara Luciani

À écouter chez moi, comme en live sur scène, Clara Luciani me touche. Est-ce notre prénom commun, mon hypersensibilité ou le fait d’être une femme dans la vingtaine en 2017 surement un peu de tout ça.
Pour ses chansons d’amour et son nouveau titre « Drôle d’époque », qui parle de la condition féminine : je dis OUI.


Lomepal

Surprise à la Grand Musique Management Party, Lomepal est venu nous faire 4 chansons de son superbe album FLIP au tout début du DJ Set de Superpoze. Une bonne façon de se préparer à sa Gaité Lyrique de la semaine prochaine !


Malik Djoudi

Après avoir écouté le titre « Sous Garantie » en boucle, je ne pouvais pas louper son concert au Bus Palladium à l’occasion des 10 ans du label Cinq 7.
Pop aérienne, synthé et voix aiguës, il est temps de retourner écouter son album encore et encore.


Hugo Barriol

Lycée Jacques Decour, nouveau lieu cette année au MaMA, rendez-vous dans la petite chapelle pour découvrir Hugo Barriol. Le chanteur folk découvert dans le métro Parisien offre un moment mélancolique et sensible, une petite bulle poétique éloignée de la frénésie du festival.


Voyov

Après le Printemps de Bourges et une première partie de Justin Bieber à Lille (oui oui), je retrouve la pop française de Voyov dans la petite salle de l’Atlante. Seul sur scène avec sa trompette, ses machines et sa guitare, Thibaud de son vrai nom, nous emmène dans son univers, un délice.


Corine

Corine sait comment animer une salle. À base de boules à facettes et talons hauts, voilà une pause second degré, groovy et disco qui réchauffe la soirée.


Robert Robert, Unno, Jumo, Ryan Playground

Et pour finir ce festival, rendez-vous au Carmen pour la Nowadays Label Night ! Après Unno et Jumo que j’avais déjà vu et adoré à Bourges et à Garorock, place à nos amis québécois, mes deux coups de coeur du festival : Robert Robert nous porte dans son univers aussi entraînant qu’envoûtant. Puis au final j’aurais bien continué toute la nuit avec le DJ Set de Ryan Playground, un mélange de hip hop et d’électro, tellement bien que c’en était trop court.


On notera aussi le live de Leska dans la Grande salle de la Machine, Guts et ses guests à la Cigale, le DJ Set de Superpoze et le live de Faroe aux Folie’s Pigalle.

 Et voilà pour cette édition 2017 du MaMA Festival, j’espère avoir pu te faire découvrir de nouveaux artistes.

À bientôt ♡

Leave a Reply